La municipalité de Tadoussac, consciente de l’importance des enjeux environnementaux, est engagée dans une démarche d'économie d'eau potable. Elle se soumet aux normes de la Stratégie québécoise d'économie d'eau potable.

Afin d'atteindre les objectifs ciblés par le gouvernement du Québec, elle a adopté un règlement. Chaque usager de l’aqueduc doit être conscient de la fragilité de cette ressource, la respecter et en faire une consommation responsable.

Nous rappelons aux usagers que, pour utiliser l’eau en provenance de l’aqueduc municipal ou d’un aqueduc privé branché sur le réseau municipal, l’arrosage des jardins, arbres, arbustes et autres végétaux est autorisé du 1er mai au 1er septembre seulement dans les périodes suivantes :  

  • le mercredi et le samedi, de 19 h à 22 h, pour les occupants d’habitations dont le numéro civique est un nombre pair;
  • le mardi et le vendredi, de 19 h à 22 h, pour les occupants d’habitations dont le numéro civique est un nombre impair.

Depuis quelques années, le village a atteint et même dépassé plusieurs fois ses objectifs annuels de réduction de consommation d’eau. Mais sa consommation reste cependant au-dessus de la moyenne québécoise et canadienne, il doit donc poursuivre les efforts. Consultez le document de la Campagne d’économie d’eau potable de Tadoussac  lien pdf  afin que chaque citoyen adopte des gestes quotidiens qui contribuent à cette réduction.

 

 

  • Quels gestes à poser pour économiser l’eau portable?

    Dans la maison

    Évitez de vous servir de la toilette comme d’une poubelle et d’actionner inutilement la chasse d’eau.

    Réparez les fuites! Un robinet qui fuit peut gaspiller entre 140 et 680 litres par jour (selon la vitesse de l’écoulement).

    Installez des pommes de douche de faible consommation, avec variateur de température (pour éviter de laisser couler l’eau jusqu’à ce qu’elle soit chaude).

    Réutilisez l’eau de l’aquarium pour arroser les plantes. L’émulsion de poisson est un bon engrais, peu coûteux et riche en azote et en phosphore.

     

    Pour votre jardin

    Gardez votre gazon plus long, il consommera moins d'eau et gardera une meilleure apparence.

    Au mois de juillet, la pelouse entre en dormance. Non seulement on ne doit pas fertiliser pendant cette période, mais en plus on doit limiter l'arrosage.

    Arrosez tard le soir pour éviter l'évaporation.

    Utilisez un balai au lieu d'un boyau d'arrosage pour nettoyer votre stationnement. Vous économiserez 400 litres d'eau.

     

    Pour des travaux divers

    Pour le lavage de véhicule ou tout autre travail domestique nécessitant une grande quantité d’eau, veuillez vous informer auprès de la municipalité.

     

    Pour votre piscine

    Consultez le Guide pour ouverture de piscines hors terre

    • Remplissez votre piscine à plus de 15 à 20 cm du bord pour réduire la perte d'eau par éclaboussement. 

     

  • Les enjeux de l’eau potable

    L’eau potable est rare et pourtant elle est essentielle à la vie sur notre planète, autant pour les humains que pour la faune et la flore : seulement 4,9 % du volume total d’eau à l’échelle planétaire est constitué d’eau douce. Lorsque l’on soustrait le pourcentage d’eau emprisonnée dans les glaciers, l’eau de surface, principale source d’alimentation ne représente que 0,01 % de la ressource.

    La croissance démographique et le développement économique réduisent continuellement la quantité d’eau disponible. Selon l’ONU, la réserve mondiale d’eau disponible par habitant dans dix ans sera trois fois moins importante qu’en 1950.

    Les changements climatiques contribuent à affecter la disponibilité et la répartition de la ressource d’eau potable.

    Certaines municipalités connaissent des difficultés d’approvisionnement en raison d’une demande estivale dépassant la capacité de traitement des infrastructures durant les périodes de pointe.

  • D’où vient l’eau que nous buvons?

    Le village bénéficie de deux sources en eau : le lac de l’aqueduc, situé en haut de la montagne, au bout de la rue des Érables; la source souterraine, à 54 mètres (165 pieds) dans le sol, sur la rue Joseph-Hovington dans le secteur du Moulin-à-Baude.

  • Comment s’assure-t-on de la qualité de l’eau?

    Chaque semaine, la municipalité effectue l’échantillonnage du réseau et de l’eau brute, qui est envoyé à un laboratoire pour analyse. Consultez les bilans annuels (2013, 2014, 2015, 2016, 2017, 2018 , 2019, 2020).